Mon pays - Intro


Mon pays

Mon pays est en moi. Il est dans mes valeurs et mes comportements que j'entretiens avec la société. Je le vois autour de moi en marchant dans la rue. Je le sens comme je sens comme une odeur inoubliable. Je le goûte et savoure ses mille saveurs aussi amer et douces soient-elles. Je l'entends battre son rythme au plus profond de mon existence. Je le touche à travers mes actions et mes pensées. C'est la feuille d'érable et la fleur de lys. C'est le sirop d'érable et le hockey. C'est l'anglais et le français. C'est le rapprochement entre mon voisin et moi. C'est l'océan et les prairies.
Mon pays me défini et je défini mon pays.
Je m'appelle Yann Roshdy. Je suis étudiant en soins préhospitaliers d'urgence au cégep Ahuntsic et j'ai 24 ans. Je suis né au Québec d'une mère Québécoise et d'un père Marocain. J'ai été élevé seul par ma mère et je suis chrétien non-pratiquant. J'ai décidé d'écrire sur ce que j'attends de mon pays en tant que Canadien, Québécois, étudiant, fils d'immigrant, mais surtout en tant qu'être humain. J'ai décidé d'écrire sur les dix sujets qui me tiennent le plus à coeur en 2010. Ces sujets sont:

-La hausse des frais de scolarité et l'éducation au Québec
-La politique Québécoise, la gauche fédéraliste
-L'écart de richesse entre les riches et les pauvres
-Les paramédics en quête d'un ordre professionnel québécois et les soins avancés au Québec
-Les changements climatiques et leurs effets socio-politiques
-Les corps de police canadiens, les gouvernements provinciaux et fédéral et la charte des droits et libertés
-La liberté et la vérité en guerre contre la sécurité et le mensonge: wikileak, internet et les médias
-La convergence et Québécor média
-La crise de la construction au quebec
-Le conflit Isréalo-Palestiniens et l'anti-sionisme

Je n'espère pas convaincre mais plutôt instruire. Je trouve ma génération très loin de la politique et ce à cause d'un sentiment de résignation. Un sentiment qui nous fait baisser les bras. Un sentiment qui nous fait sentir faible face à un système gigantesque. Un sentiment que nous avons depuis trop longtemps et qui nous empêche d'aller de l'avant. Un sentiment qui voile le vrai visage de notre pays. Un sentiment qui empêche de se souvenir qui nous sommes: liberté, égalité, laïcité. Un sentiment qui nous rend lâche.

Le savoir sera notre salut. Le champs de bataille est dans notre vision du monde, dans notre compréhension de l'actualité et surtout dans nos gestes quotidiens. L'avenir est maintenant et c'est l'heure de le façonner à notre image. Mon pays c'est nous tous, Québécois.


Commentaires

  1. Je suis né au Québec d'une mère Québécoise et d'un père Marocain.

    Ok on comprend pourquoi tu est contre la charte de la laicité

    La vérité de l’ancien Roi Hassan II du Maroc.
    Ancien Roi du Maroc, Hassan II dit :
    "Un musulman ne peut être une personne laïc, si un musulman dit qu’il est laïc et bien, je dit qu’il n’est plus musulman"
    Selon la sharia islamique, un musulman n’a pas le droit de quitter cette idéologie, sous peine de mort.

    C'est cela la tolérance des musulmans?
    Une idéologie que l'on peut quitter sous peine de mort ..bravo mon hyppocritte
    C'est de l'islamofachisme

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La société de masse

La petite histoire des bobos contemporains

De quoi Cthulhu est-il la somme?