Emmitoufllés

Corps serrés, corps heureux
Amoureux, insouciants, vivants,
L'espace d'un moment
Jusqu'à l'épuisement

J'imagine la vie à ses côtés
Joie et beauté, saisons d'espérances
Oraison d'un avenir lointain
Avenir à notre porté, à cueillir

La chaleur de nos corps sublime
La peur et la gêne, autrefois nos maîtres
Le vide résultant, servant de refuge
À l'amour de nos coeurs esseulés,
Esseulés depuis trop longtemps

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La société de masse

La petite histoire des bobos contemporains

De quoi Cthulhu est-il la somme?