Articles

Affichage des articles du novembre 5, 2017

L'Hydre extrait du chapitre 2: le tyran

LES DÉCHETS DE LA SOCIÉTÉ
« La populace est avant tout un groupe où se retrouvent les résidus de toutes les classes. C'est ce qui rend facile la confusion avec le peuple qui, lui aussi, comprend toutes les couches de la société. Mais tandis que le peuple, dans les grandes révolutions, se bat pour une représentation véritable, la populace acclame toujours « l'homme fort », le « grand chef ». Car la populace hait la société, dont elle est exclue, et le Parlement, où elle n'est pas représentée. Ainsi les plébiscites, où les chefs modernes de la populace ont obtenu de si remarquables résultats, sont-ils une vieille idée des hommes politiques qui comptent sur la populace. » - (Les origines du totalitarisme, Hannah Arendt, l'antisémitisme, l'affaire Dreyfuss, p. 349-350).
Dans l'histoire du totalitarisme étudié par Arendt, il y a deux éléments forts de la populace qui mettent en scène la logique du chef; tout d'abord, les tyrans et tyranneaux de la populace sont to…