Think outside the box


Perché au sommet du plus haut gratte-ciel de verre
À la recherche d'un horizon sans nuage
Un cygne noir vagabonde et perd son plumage
Au travers de cette pollution planétaire

Une brèche s'ouvre dans cet atmosphère
Ahuris par cette vision de changement
Abrutis par l'élocution de notre présent
Nous sommes prisonniers de cet ère

Pendant ce temps, l'État dégénère et génère
Angoisses, passions et situations précaires
Poussés par nos pairs vers les confins de notre humanité
C'est l'air hébété qu'on se butte aux pourtours encerclant la cité

Prison à ciel ouvert, permettant de cumuler
Les richesses protégées et garanties par des lois
Qualifiées de génie du genre humain et de déni
Du monde extérieur à cette boîte de Pandore

Comment respirer sans suffoquer
À l'intérieur de ce capitalisme respiratoire
« Think outside the box» is what they say

Notre défi à tous avant d'expirer
Avant notre dernier souffle de courage
Avant notre excommunication

Nous vivons dans une société camouflée derrière les barbelés de la mondialisation. Aveugle de ce qui se passe hors de notre portée nous vaquons à nos occupations sans acclamations telle des fourmis ouvrières. Les portes de la cité sont synonymes de sécurité et de sécularité et l'emprise est tel que même au travers d'une brise de renouveau, l'État est protégé par le pouvoir de l'argent et de ses dirigeants.

Ces monstres du capitalisme sont bien heureux de vous voir aussi peu éduqués. Enclins à une participation tacite que vous leur adjugez, les pires crimes possibles par l'humanité surviennent hors de notre cité. Un peuple parfait est un peuple qui ne questionne pas l'autorité. Un peuple parfait est un peuple qui demande à être guidé. Un peuple parfait est un peuple ignare en quête d'identité.

L'éducation des masses passe par la participation dans la communauté, avec nos ami-e-s, notre famille, nos enfants et nos petits-enfants. L'éducation permet d'ouvrir un réel débat mettant en jeu nos valeurs, nos lois, notre démocratie et notre système bancaire. L'éducation de la société afin de laisser notre empreinte indélébile dans le monde moderne. Un petit peu de nous au travers de notre descendance.

Et surtout, enfin apprendre le sens du mot «liberté».




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La petite histoire des bobos contemporains

De quoi Cthulhu est-il la somme?

La tradition révolutionnaire et son trésor perdu