Le pécheur

L'idylle de ce pauvre pécheur morose
Supose une intense envie d'amour
Pour cette sublime lumière; virtuose
Des pensées lointaines; le rendant sourd
Devant la réalité des alentours
Le pécheur, ivre de cet atmosphère
Perds ses repères, égaré sur terre
Seule, perdure cette lumière; ce soleil
D'un été qui l'extirpa d'un long sommeil

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La petite histoire des bobos contemporains

De quoi Cthulhu est-il la somme?

La tradition révolutionnaire et son trésor perdu