Les gourous


Une grande enquête de LaPresse d'une trentaine d'articles traite des méthodes de guérisons alternatives.

Je crois qu'il s'agit d'un changement de paradigme de la société moderne. Avec les religions au placard, la science qui atteint des limites infranchissables pour la compréhension des néophytes et la médecine qui est trop souvent laissée à elle-même devant l'explosion de maux psychologiques, une foi 2.0 nous permettrait de «vivre sainement et librement» notre vie. Cette foi, réside dans l'avènement des gourous.

Pour la plupart, ils ne sont pas dangereux. Pour la plupart, ils n'étalent pas à tout va leur foi afin de conscientiser et convertir les infidèles. Ces convertis ont tout à fait le droit de dépenser des milliers de dollars à la recherche d'une paix intérieur. Les convertis ont tout à fait le droit de croire que le corps humain est composé de chakras, d'ondes magnétiques, de particules ésotériques, de vibrations, de forces positives, d'esprits datant de vies antérieures et autres dénominations à consonance paranormal. Ces convertis ont droits de croire, au même titre que la religion, que la plupart du temps rien ne prouve qu'ils ont tort (excepté quand c'est prouvé - comme pour l'homéopathie) de croire à tout ceci.

Ceci dit, la médecine et la science ont fait leur preuve depuis des lustres. La méthodologie scientifique existe essentiellement afin d'éviter les raccourcis intellectuels et pour faciliter la compréhension des phénomènes qui semblent à priori inexplicables. Le corps humain est une machine complexe ou plusieurs domaines d'études coexistent et tentent de découvrir tous nos secrets. Chaque jour nous nous approchons de cette compréhension ultime qui fera en sorte de maximiser notre espérance de vie. Chaque jour, des millions de scientifiques recherchent activement des remèdes qui fonctionnent pour des pathologies que nous pouvons expliquer.

L'esprit humain, quant à lui, reste seul dans son coin. La psychiatrie, la psychologie et la neuroscience ne sont qu'à leurs premiers balbutiements. Tout comme la médecine durant la Renaissance, ces domaines sont incapables de tout expliquer à l'heure actuelle. Par contre, ils sont à même de prouver et guérir nombre de maux  ou de vous aidez à survivre à ces maux, si vous prenez le temps et la peine de mettre un peu de travail dans la thérapie que vous devriez suivre.

Le noeud du problème réside dans l'idée qu'ont certaines personnes de mettre à la poubelle la médecine et la science au profit de ce gourous par simple crédulité. Le problème, c'est quand ces gourous ne respectent pas les règles élémentaires de l'éthique afin de profiter de leurs patients financièrement, psychologiquement, physiquement et sexuellement. Le problème, c'est quand ces gourous utilisent des «traitements» invasifs qui mettent en péril la vie de leurs patients. Le problème, c'est quand ils endoctrinent des enfants et les font grandir dans un milieu de vie étouffant qui ne leur permet pas de faire leur propre choix.

Finalement, ce n'est pas parce que je ridiculise vos croyances que je vous ridiculise personnellement. Vous n'êtes pas, en tant que personne, la somme de vos croyance. Le dogmatisme, c'est la première barrière vers le déni, l'incompréhension et le rejet qui nous empêche d'avancer en tant que société. Si vous êtes incapables de questionner vos croyances, eh bien vous aurez toujours de la misère avec moi...

Tsais, moi aussi j'ai des croyances irrationnelles... je les gardent dans ma tête la plupart du temps pour pas avoir de l'air fou c'est tout.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La société de masse

La petite histoire des bobos contemporains

De quoi Cthulhu est-il la somme?