La toile

Flottant sur l'horizon, toute voile dehors
Le fils d'Apollon, défiant devant son sort
Pureté de corps, par delà tous ces monts
Suivant le chant du cor et la couleur du son

Trompé par l'effet dynamique du ruisseau
Pris sur le fait, par la mort de ce ressaut
Insulte réprimé de la bouche de Vanité
Chez qui l'abus est preuve d'iniquité

Meurtrissure bleu azur franchissant ce mûr
Déchirure d'émotions qui semblent si sûrs
Destructeur de cette compassion intrinsèque
Salvateur de la passion pour l'insecte


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La petite histoire des bobos contemporains

De quoi Cthulhu est-il la somme?

La tradition révolutionnaire et son trésor perdu