Terre



La planète bleue, la troisième du système
Celle qui a décidé de nous accueillir
La seule, l’unique, notre Terre
Pleine de vie, pleine d’espoir

Elle semble seule, c’est vrai
Un compagnon la couvre pourtant
Le soleil, son ami, la réchauffe
Lui permet de vivre et de nous abriter

Une autre présence plus près encore
C’est la lune, son enfant
Ce satellite qui affecte le bleu
Souvent effrayé par le soleil, elle disparaît

Et tous ces mondes inconnus
Tapissant notre ciel la nuit
Nous rappellent la grandeur
Elles brillent jusqu’en dans notre coeur

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La société de masse

La petite histoire des bobos contemporains

De quoi Cthulhu est-il la somme?