Accéder au contenu principal

Cette sacrée bouteille de vin

Une bouteille de vin à portée de main
À quoi bon tout reporter à demain?
La santé, le bonheur des mal famés 
Buvons le présent de ce mal aimé


Rond en bouche 
Gare à cette touche
Elle a fait mouche


Une bouteille de vin à portée de main
Une seconde serait encore plus divin
Profitons de l'astuce du devin
Plaisir partagé au genre humain


Fruité et éclaté
Quel choix éclairé
Ces désirs variés


Une bouteille de vin à portée de main
Je ne passerai pas par ces quatre chemins
Autant bien en ouvrir une dernière
Et pénétrer cette délicieuse clairière


Aucun arrière goût ;)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'enfermement d'une génération

Le grand enfermement d'une génération ou « The Coddling of the American Mind »
C'est la fin de l'été 2015 et une parution dans le magazine « The Atlantic » fait pas mal jaser dans les corridors. La plupart des gens du milieu le savaient, mais ils avaient peur d'en parler pour éviter les soupçons. Les murs ont des oreilles, surtout ceux des réseaux a-sociaux. L'article en question : « The Coddling of the American Mind », est signé par deux Américains, Greg Lukianoff, un avocat défenseur des droits civiques, et Jonathan Haidt, un psychologue sociale et professeur d'éthique à l'université. Le sujet? Un phénomène mystérieux sur les campus américains : des pratiques sociales et éducatives qui sont sensées aider les étudiants et qui ont l'effet inverse. L'enfer est toujours pavé de bonnes intentions.
Suite à la parution de l'article, une prises de conscience collective a lieu partout en Occident. Une série d'événements troublants sont rapportés…

Les malentendus de Michel Foucault

Les systèmes de pensée totalitaires ont souvent ceci de commun entre-eux que d'être construits sur les ruines d'oeuvres antérieures révisées par des contemporains pour les goûts autoritaires du jour. Le pillage se fait trop souvent de manière grossière, voir même sur la base de mensonges ou de faux documents. C'est ce même constat que l'on peut faire en lien avec les malentendus autour de l'oeuvre de Michel Foucault, utilisée abondamment par les Judith Butler et autre activistes intersectionnels qui se sont institués comme juges, jurés et bourreaux de l'homme-blanc-hétéro-cissexué.
Premier malentendu : l'oeuvre, la vie, le travail, la passion
Quand on me parle de l'apport de Michel Foucault, plutôt que de faire comme certains et séparer sa vie de manière chronologique entre « deux moments » - un moment « structuraliste » et un autre « post-structuraliste » et autres niaiseries du genre - , je préfère parler de l'homme à travers les différentes esthéti…

Le mythe globaliste

Le mythe globaliste
Ceux qui en parlent sont taxés de toutes les phobies et de tous les complots. On les met sur des listes. « Des individus problématiques » qu'on ajoute à leur fiche signal-éthique. Faut pas parler de « vous savez quoi » parce que ça fait le lit des « extrêmes ». Ceux qui en parlent doivent jongler avec la réalité. Comment parler de ce qu'il faut parler et qui ne peut être dit sans froisser les identités? Faut-il faire de l'humour? Bien sûr que non! Les hystériques ne rient jamais. Cette science thérapeutique demande de la confiance et nous n'en avons plus à vendre. Alors sera-ce le son de la douce ironie qui me servira d'instrument? Ce mépris articulé ne peut que frapper droit au coeur de l'ego de ces sirs, au point de les disconvenir. Eh bien alors, misons sur la raison! Mais laquelle? Nous sommes en crise de valeurs et tout le monde la requiert, la prie ou se l'approprie telle une prophétie. Que faire en temps de crise, que faire pour …